Fabricants

A propos

José Julio Sousa, entrepreneur à Neuchâtel.

José Julio Sousa, soixante-six ans, originaire de Guarda au Portugal, est arrivé à Neuchâtel à l’âge de 17 ans en 1964, où se trouvait déjà son père qui avait quitté le Portugal en raison de la politique du Président Salazar.

Après une formation à l'Ecole supérieure de commerce de Neuchâtel, il a fréquenté l'école fédérale de Changins en œnologie.
En 1972, il a lancé la vente de produits portugais, c’est cet embryon qui a donné naissance à l’entreprise Sousa et Vins Comestibles SA.

Aujourd'hui, la société qu’il a créé est devenue une référence en Suisse en ce qui concerne l'importation et la distribution de produits de qualité portugais et distributeur officiel des marques leaders de la diaspora portugaise tel que la bière Sagres, les réfrigérants Sumol-Compal, le café Delta Cafés, les portos Ferreira, Ramos Pinto et Calem, les vins Sogrape Vinhos, Sabores das Quinas, Brites d’Aguiar, Altas Quintas, Adega da Borba et Aveleda.


Son activité a commencé avec la vente des vins de Porto, mais rapidement Mr Sousa a élargi sa gamme de produits par l'importation du café Delta café, de boissons gazeuses et naturelles Sumol-Compal et de la bière Sagres , d’une multitudes de vins et aussi de certains produits alimentaires que la communauté portugaise en Suisse naissante avait besoin.
Depuis lors la société Sousa et comestibles SA est devenu le fer de lance de la stratégie commerciale des plus grandes marques du secteur alimentaire et des boissons, et les représentent en régime d’exclusivité.

De trois employés en 1972, la société en compte actuellement cinquante-sept et constituant, selon José Sousa, le principal atout de l'entreprise.
Modèle d'intégration dans le pays de Neuchâtel, il parlait déjà français quand il est arrivé et il ne pouvait pas supporter l'odeur de la fondue au fromage et maintenant il l’apprécie énormément.

cms-img

Marié avec Marie -Christine et père de Philippe et Meieli, c’est toujours profondément investi dans le soutien de lu communauté portugaise locale, il a aussi avec quelques amis créé le Centre portugais de Neuchâtel, le club de football du même nom et l’association Casa de Benfica.
Actuellement, il est aussi actif dans la vie associative, reste un personnage respecté et de référence dans la communauté.
Faisant partie intégrante de l’organisation et de l’accueil de l’équipe nationale portugaise à Neuchâtel durant l'Euro 2008, il a toujours été présent dans toutes les manifestations culturelles et sportives qui mettent l'accent sur la Lusitanie et leurs valeurs.

Mais le succès obtenu à l'extérieur du pays ne lui à jamais fait oubliez sa terre et le pays de sa naissance.
Bien que sa terre d’accueil soit Neuchâtel, son cœur bat à chaque fois que le nom Portugal lui vient à l’esprit.

Maintenant des contacts constants et réguliers avec les entreprises portugaises et suisses du secteur alimentaire, il est conscient des difficultés réelles que traversent le Portugal et tous ses compatriotes qui y résident.

Être toujours prêt à aider ceux qui ont été forcés de quitter le Portugal, notamment en matière de placement de main-d'œuvre, et également sensible à la nécessité que les autorités portugaises ont pour attirer les investissements.


Mais c'est là que sa bonne volonté entre en contradiction avec le manque d'ouverture et de disponibilité que certains organismes officiels au Portugal démontrent.